Grand Atelier Écrire sans Exclure

10-20 mai 2021

10 JOURS

POUR FAIRE VOS PREMIERS PAS

EN RÉDACTION NON SEXISTE

Grand Atelier Écrire sans Exclure 

10 – 20 mai 2021

Vous avez la conviction que donner davantage de visibilité aux femmes à l’écrit reflète des valeurs de progrès pour tout le monde.

Vous savez que la langue est politique et qu’elle est un outil efficace pour lutter contre les stéréotypes. Alors, nous partageons les mêmes valeurs.

Là où le bât blesse, c’est dans la mise en œuvre de ces valeurs enthousiastes. Quand la mission de traduction ou de rédaction arrive, vous cherchez un synonyme épicène sans en trouver, la double flexion ne vous plaît qu’à moitié, vous ne voyez pas de solution élégante pour contourner le masculin générique. Alors, vous baissez les bras.

Or c’est très inconfortable de baisser les bras sur ses valeurs. Comme je vous comprends. Moi aussi, il y a 20 ans, j’ai fait des essais, des erreurs, j’en ai entendu des vertes et des pas mûres sur la lourdeur de ci, de ça. Bref, c’est normal d’avoir du mal à changer d’habitudes. La rédaction non sexiste est un changement d’habitudes et elle se gère comme telle, avec :

de l’entraînement, de l’entraînement, de l’entraînement.

Les solutions existent, vous les connaissez. Je ne vais pas vous apprendre que la langue française possède un genre grammatical féminin idéal pour nommer les femmes (clin d’œil). Ce qui est difficile, c’est d’alterner entre les solutions, de conserver la fluidité du texte sans y perdre sa plume. Vous avez juste besoin d’un coup de pouce. Si vous vous reconnaissez jusque-là, vous êtes au bon endroit. Vous n’avez plus qu’à faire le premier pas.

Vous avez peur de manquer de temps pour suivre une formation longue ?
Rassurez-vous, j’ai conçu ce Grand Atelier Écrire sans Exclure spécialement pour les pros, qui comme vous ont un emploi du temps bien rempli. Le Grand Atelier Écrire sans Exclure demande un effort de 2 heures par semaine, 2 semaines d’affilée. Il est précisément dimensionné pour celles et ceux qui ont besoin d’un peu d’aide, mais qui n’ont pas que ça à faire.

Comment c’est possible ?
C’est très simple ! Vous travaillez en autonomie sur les exercices en récupérant les documents de travail sur la plateforme à votre gré, selon le calendrier ci-dessous. Nous avons deux rendez-vous, au début et à la fin des 10 jours.

Et maintenant, vous passez à l’action ? Alleeeez !

Grand Atelier Écrire sans Exclure du 10 au 20 mai 2021

PROGRAMME & CALENDRIER

Lundi 10/05 13h-14h Webinaire pour faire connaissance et découvrir la méthode

Lundi 10/05 Texte 1 (525 mots) rédigé au masculin-qui-l-emporte à travailler

Mercredi 12/05 Révision commentée du texte 1

Lundi 17/05 11h-12h Texte 2 (929 mots) rédigé au masculin-qui-l-emporte à travailler

Mercredi 19/05 Révision commentée du texte 2

Jeudi 20/05 14h-15h Webinaire pour poser toutes vos questions et rester en contact après l’atelier.

CGV

TARIF

120 € HT Rossignol du matin (inscription entre le 29/4 et le 3/05) – 150 € HT (inscription entre le 3/5 et le 7/5).

Paiement au plus tard 48 heures avant le début de la formation.

ACQUISITIONS

Après ces deux semaines d’entraînement régulier :

Vous aurez fait le premier pas pour ajouter une corde à votre arc

Vous aurez dépoussiéré les solutions pour contourner le masculin générique

Vous connaîtrez les caractéristiques de chacune

Vous aurez acquis une méthode de travail pour traduire et rédiger de manière non sexiste

Vous aurez mis en route une nouvelle habitude

TÉMOIGNAGES

« Merci d’avoir animé la formation Écrire sans exclure. C’était une super-idée et tu as donné plein de pistes théoriques et pratiques intéressantes. » Florence L.

« J’ai relu toute ma traduction, après avoir adopté avec le plus grand plaisir vos propositions qui ont rendu le texte fluide et inclusif. Je ne vous cache pas mon émerveillement devant vos tournures qui rendent le texte tout à fait lisible, sans que je doive me résoudre à utiliser partout le masculin qui l’emporte par habitude. (…) Alors que le point médian fait couler beaucoup d’encre, il est bon de promouvoir une forme “intelligente” de rédaction qui n’exclut personne et n’alourdit pas le texte. Et vos services méritent bien un petit coup de projecteur. Le sujet m’intéressait vraiment avant la formation, mais je peinais à trouver des solutions satisfaisantes. Aujourd’hui, la porte d’un nouveau monde s’est ouverte je commence à croire que tout est possible !  » Sophie V.

« Merci d’avoir consacré autant de temps à répondre aux questions et commentaires, c’est quelque chose qui est souvent considéré comme secondaire dans les formations alors que c’est si intéressant ! »  Lise D.

BIO

Je m’appelle Isabelle Meurville. Depuis 2001, je suis traductrice indépendante
de l’anglais vers le français inclusif. Sur la base de mon expérience,
j’ai conçu en 2015 une formation en rédaction non sexiste et inclusive
pour les métiers de l’écrit.
Cette formation s’appelle Écrire sans Exclure ou EssE
comme le suffixe des métiers de femmes au Moyen-Âge
et comme la lettre S qui marque le pluriel, car les femmes sont plurielles.

 « NON, le masculin ne l’emporte pas sur le féminin ! » Éliane VIENNOT

EN BREF

En vous inscrivant au Grand Atelier Écrire sans Exclure, vous commencez votre entraînement autonome ET accompagné à la rédaction non sexiste avec 2 x 2 heures de travail du 10 au 20 mai dans le but de traduire et de rédiger en harmonie avec vos valeurs.

MODALITÉS

PREMIÉRE ÉTAPE

En cliquant sur le bouton JE M’INSCRIS j’accède à la page Contact d’où j’envoie ma demande d’inscription au Grand Atelier Écrire sans Exclure du 10 au 20 mais 2021. Je recevrai par courriel la confirmation de mon inscription.

JE M’INSCRIS

DEUXIÈME ÉTAPE

Quand j’ai reçu le courriel de confirmation de mon inscription, je paie pour la valider. En cliquant sur le bouton JE PAIE MAINTENANT, j’accède au paiement en ligne du Grand Atelier Écrire sans Exclure du 10 au 20 mai 2021 pour régler mon inscription.